Cure d’hiver

Manque d’énergie, fatigue, déprime, embonpoint, bobos en tout genre…

Pour mieux affronter l’hiver, rien de mieux qu’une petite cure de remise en forme.

Nous ne sommes pas nés seulement de notre mère. La terre aussi est notre mère qui pénètre en nous, jour après jour, avec chaque bouchée que nous mangeons.

Buvez de l’EAU

La plus pure possible: l’eau ne doit rien « apporter », elle doit « emporter » les déchets.

Un litre et demi par jour me paraît raisonnable. Les reins se fatiguent lorsque vous buvez trop d’eau. Certains individus peuvent boire plus que d’autres, c’est évident, tout le monde n’a pas la même constitution. Si vous voulez aromatiser votre boisson, vous pouvez par exemple y ajouter du jus de citron et du miel (à boire chaud ou froid selon votre envie).

Les hydrolats peuvent aussi être ajoutés à l’eau. Une cuillère à café par tasse.

Consommez des jus de fruits et de légumes fraîchement pressés (centrifugeuse).

Si vous n’en avez pas, prenez du jus en bouteille mais qu’il soit au moins Bio. Pas de jus d’orange, ni de jus tomate car trop acide (le jus d’orange est parfois très mal toléré au niveau du foie).

Ne sautez pas de repas. Pourquoi ?

Parce que le corps va se croire en période de disette et va se mettre à stocker…c’est le contraire de ce que vous recherchez non ? En revanche ne pas grignoter entre les repas !!! Sauf pour un fruit ou quelques graines…

Consommez tous les jours des huiles de première pression à froid: olive, carthame, tournesol, sésame…

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme et plus particulièrement au bon fonctionnement de la membrane cellulaire qui est le siège de nombreux échanges. LE GRAS, C’EST LA VIE ….

Les huiles de première pression à froid n’ont pas été dénaturées comme le sont les margarines et autres graisses hydrogénées, elles sont en quelque sorte un pur « jus de fruit » et nous apportent vitamines et minéraux nécessaires à notre santé.

Attention seule l’huile d’olive peut être chauffée sans subir d’altération. L’huile d’arachide supporte aussi des températures élevées mais elle est très souvent susceptible de provoquer pas mal d’allergies…

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille la lecture du livre « Les huiles végétales – huiles de beauté et de santé » de Chantal et Lionel Clergeaud aux éditions Atlantica.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Légumes et fruits de saison, poissons, volailles, oeufs, fromage de chèvre, yaourt nature BIO, mozzarella, ricotta, flocons de céréales, laits végétaux, riz mi-complet ou complet, pain mi-complet ou complet mais au levain naturel car le levain permet une meilleure assimilation des minéraux.

Préférez la cuisson à la vapeur douce ou au four en papillote (ben non quand même pas en alu !!!) ou encore en Römertopf.

Pendant la cure mangez dissocié pour faciliter une meilleure assimilation et alléger le travail des organes qui ont déjà fort à faire avec l’élimination des toxines. Si vous mangez de la viande ne pas les associer avec des féculents. Idem pour le fromage.

Réduisez ou évitez le plus possible (du moins pendant la cure) les aliments considérés comme « toxiques »: sucres et céréales raffinés: pain blanc, viennoiseries, pâtisseries, sucreries; viandes rouge; fruits de mer; fromages fermentés; sel; excitants: alcool, thé noir, cacao; lait; graisses cuites, margarines…

Bannissez le café au lait qui est une véritable poison pour l’organisme et en particulier pour l’intestin.

Fuyez les produits allégés qui ne font qu’alléger votre portefeuille: margarines qui sont pratiquement toutes des graisses hydrogénées bourrées d’additifs,

quand aux boissons « light » elles sont à proscrire totalement !!!

Pensez aux oligo-éléments, tisanes, huiles essentielles. C’est donc le moment de vous concocter des bains aux huiles essentielles qui vous permettront une meilleure élimination !

Huiles essentielles

menthe poivrée, basilic tropical, livèche et  céleri, sans oublier un grand dépuratif hépatique comme l’essence de citron sont entre autres les points forts aromatiques de la saison, à consommer en cure pendant 3 semaines.

L’huile essentielle de ravintsare, grande protectrice immunitaire et respiratoire, relance l’activité pulmonaire et même ORL d’un point de vue organique et physiologique.

Bergamote, citron, pamplemousse et orange douce apportent des ambiances gaies, légères, propices à la détente.

 

OXYGENEZ-VOUS un maximum

RIRE de bon coeur

AIMER passionnément